association Entretiens

02 août 2019

Prochaines activités

 

ASSOCIATION ENTRETIENS

Siège social : 25 rue Eugène Bouquet 72600 Saint Remy du Val


Les séances de

"Gymnastique Relaxante Evolutive"

reprennent   à partir du

mercredi 18 septembre 2019

à Saint Remy du Val (72).

3 possibilités sont mises en place:

- le mercredi de 16h à 19h

 aux dates suivantes:

 - 18 septembre 2019

- 2 octobre          "

- 16      "              "

- 6 novembre      "

- 20     "               "                                                                                               

- 11 décembre    "

 

 - le vendredi de 19h30 à 22h30 aux dates suivantes:

 - 20 septembre 2019

-   4 octobre           "

- 18      "                 "

-   8 novembre       "

- 22        "               "

- 13  décembre       "   

 

- le samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30

 aux dates suivantes:  (journée complète)

 

- 21 septembre 2019 

- 19 octobre       "

- 23 novembre   "

- 14 décembre    "           

                                                      

... puis nous ferons une "pause hivernale".

Une nouvelle série de séances sera mise en place de la mi-mars à la mi-juin 2020.

 

 

--------------------------------------------------------------------

  Des rencontres seront également mises en place  à propos de la 

transmission des difficultés de génération en génération.

 

Pour tous renseignements: 02 43 34 64 80   ou 06 14 08 04 46

mpgandemer@sfr.fr

                  

Posté par assoc_entretiens à 05:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 juillet 2019

Qu'est ce que la gymnastique relaxante évolutive ?

Gymnastique Relaxante Evolutive®

 

Gymnastique car des mouvements sont effectués,

Relaxante car les tensions, parfois douloureuses, peuvent enfin lâcher prise,

Evolutive car, toujours en évolution, ce travail participe également à l’évolution de chacun.

 Construite à partir du travail de Thérèse Bertherat,

auteur de « Le Corps a ses Raisons » ed. du Seuil,  (également publié en livre de poche)                               

Organisée en fonction de l'oeuvre d’Annick de Souzenelle,

auteur de « Le Symbolisme du corps humain» ed. Albin Michel                                                                 

 Nourrie par les écrits de Karlfried Graf Dürckheim,

  qui considère « le corps que l’on est plutôt que le corps que l’on a ».  

  **************

 

Posté par assoc_entretiens à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 février 2019

livre: L'Echelle de Jacob revisitée

"l'Echelle de Jacob revisitée"

   de Marie-Paule Gandemer   mpgandemer@sfr.fr

  Editions Le temps présent” (JMG Editions)  

 

- L'humanité, par ses compréhensions toujours nouvelles, fait avancer le monde...   

- mais ne sommes-nous pas également guidés, portés, par des énergies qui nous dépassent et dont nous ne sommes pas les maitres...?

 

 

image

 

Dans toutes les bonnes librairies !

 

Avis des lecteurs:

* Donc ton livre... Ce qui me paraît important, c’est qu’il constitue un système d’interprétation, une grille de lecture assez simple, résumable à cette échelle de Jacob et ce double va et vient d’énergie. Un équilibre à respecter sous peine de dysfonctionner. Quand on comprend ce système et surtout qu’on l’intègre à sa vie, d’abord on est plus optimiste et confiant. Le mal existe mais l’humanité progresse. Pas grand-chose à faire que d’entretenir ses deux courants alternatifs, faire sa révolution personnelle, enregistrer les progrès et laisser venir. Je pense à la planète du petit Prince, cette planète, menacée par les baobabs et dont il devait ramoner les volcans avec une grande régularité. (D.F.) 

 

*« Je viens de finir  la deuxième lecture  de l'échelle de Jacob revisitée. Pendant que j'ai encore quelques impressions en mémoire, je te livre à chaud mes sincères félicitations pour cet ouvrage. Il peut être diffusé à grande échelle sans problème car il peut s'adresser à beaucoup pour une réflexion sur la spiritualité, les religions,  l'évolution du monde, le ressourcement positif, la relativité des catastrophes, la connaissance de soi, la place dans notre société, son rapport à Dieu etc.. etc... je m'arrête et j'attends évidemment ton deuxième ouvrage pour la continuité, les compléments de compréhension et de réflexion. » (J-P A)

 

* Je  suis allée sur ton site Entretiens, et j’ai lu avec plaisir les 2 derniers avis de tes correspondants sur l’Echelle de Jacob. Je ne saurais pas mieux dire que ton premier correspondant qui reflète complètement ce que je pense. J’ai “buté” sur des choses qui me dépassent...         Je suis donc passée par-dessus en me disant que j’y reviendrai. Mais à chaque chapitre, pause, découverte, assimilation et réflexion. Et ça me prend du temps !!! (en bonne capricorne !)C’est vrai qu’on ne peut pas lire d’un trait et qu’en même temps ça se lit très facilement. Nous y reviendrons donc! Maintenant avec mes lunettes, je vais être plus confortable pour relire ...   (F.B.) 

 *A lire lentement, avec parfois des retours en arrière ou au contraire avec des sauts de chapitre, quitte à y revenir plus tard. Un livre qui ouvre des portes...   (M.B.)

*... ce livre qui me relance vers une réflexion moins quotidienne. Je l'ai lu et relu, comme une méditation poétique, riche de longues années de réflexion, d'observation et d'échanges. (M-H. F.)

*...fruit d'une réflexion très personnelle. (M. et I.)

*Intéressant mais pas toujours facile à lire. Ce n'est pas grave...  On peut passer au chapitre suivant, quitte à revenir en arrière ensuite. (J.B.)

 

*J'ai passé deux après-midi bien remplis en ta compagnie. J'ai beaucoup apprécié ton livre. Le lire juste après ta présentation laissait résonner ta voix, tes sourires, ta présence...   petite anecdote sur le passage des lapins de pâques aux grandes oreilles: dernièrement mon fils se demandait pourquoi il y avait des lapins à pâques, sur internet on donnait l'explication sur leur faculté à proliferer rapidement... je lui parlerai des grandes oreilles. (F.D.)

* Un livre à déguster...  (J-P. A. )

 

 

Posté par assoc_entretiens à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2018

Gymnastique Relaxante Evolutive

Je viens de lire au dos du livre  La Méthode Rosen (paru aux éditions Le Courrier du Livre) cette phrase qui me ravit: 

"Ce travail mène celui que nous croyons être

à celui que nous sommes réellement". 

Autre approche, même discours...  Pour ce qui concerne la Gymnastique Relaxante Evolutive,

lire le chapitre "La voie (voix ?) du corps" p. 125 du livre "L'Echelle de Jacob revisitée".

Marie-Paule Gandemer

Posté par assoc_entretiens à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2018

Globalement vôtre

Friedrich Nietzsche a écrit:

         "Puisqu'en effet nous sommes le fruit de générations antérieures, nous sommes aussi le fruit de leurs égarements, de leurs passions, de leurs erreurs, voire de leurs crimes: il n'est pas possible de se couper tout à fait de cette chaine. Nous aurons beau condamner ces égarements et nous en croire affranchis, cela n'empêchera pas que nous en sommes les héritiers." 

Nous sommes également les héritiers de leurs souffrances...         

"Globalement Vôtre" - La famille au sens large -  

Transmission des difficultés familiales,

...jusqu'à la troisième et quatrième génération (Exode 20-6).

Si certaines qualités se transmettent de générations en générations, les difficultés se transmettent elles-aussi, mais elles ne se transmettent pas "en l'état" 

Des rencontres autour de ce thème sont possibles, aucune date n'est actuellement prévue.  

02 43 34 64 80 ou mpgandemer@sfr.fr

Posté par assoc_entretiens à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2017

Association Entretiens

L'association "Entretiens" a été fondée en 1994 avec pour objectif de mettre en place des techniques de mieux-être, par un petit groupe de personnes désirant avoir un cadre pour exercer leurs talents et en faire bénéficier tous ceux qui le souhaitent.

Les activités ont donc évolué au fil des années en fonction des intervenants.

Actuellement l'activité prépondérante est la:

- Gymnastique Relaxante Evolutive ®        

"Un travail sur le corps qui n'en reste pas au corps,

et qui permet de laisser advenir ce que nous sommes profondément."   
 

((Les publicités apparaissant sur le blog ne sont pas de notre fait.)

 

 

Posté par assoc_entretiens à 10:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2017

Qui sommes-nous?

 

MMarie-Paule GANDEMER,sensibilisée à l'approche psychosomatique individuelle et familiale ainsi qu'à la dimension spirituelle de l'être. Auteur de l'Echelle de Jacob revisitée, Editions Le Temps présent.

 

 
  
 

 

 

 

                                                      

Posté par assoc_entretiens à 06:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2013

gym relaxante - témoignage de Maryse

O temps, suspends ton vol
Les séances de Marie-Paule durent bien deux heures et demie. On parle un peu avant de s'installer, pendant qu'on commence à se masser les pieds et un peu à la fin, pour reprendre nos esprits, mais très peu en général. Donc pas loin de deux heures et demie, allongés sur un petit tapis.Vu de l'extérieur, ça semble long mais vécu de l'intérieur pas tant que ça, peut-être parce nous connaissons par cœur le rituel des exercices.
Deux heures et demie un samedi après-midi, ça pose des problèmes à certaines jeunes femmes qui ont des enfants et beaucoup de tâches liées à ces enfants. Passé la cinquantaine, ce qui est mon cas,c'est plus confortable et pourtant, on a toujours tant de choses à faire qu'on n'a pas eu le temps pendant la semaine. Je veux dire par là que participer à une séance , c'est déjà arrêter la machine infernale, prendre du temps pour soi, se regarder le nombril, sentir les tensions, le sommeil qui veut parfois prendre le contrôle, penser à un tas de choses, qui vont et qui viennent, Les gros tracas, les petites misères et souffle que je te souffle, on élimine tout ça ou du moins on les met un peu à distance, on les tient en respect. S'il n'y avait déjà que ça, cette petite vacance mensuelle, qu'on s'autorise à plusieurs,cela vaudrait le coup!

 

Posté par assoc_entretiens à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2013

Témoignage de Didier

 Qui est Didier? un ancien patient... de l'époque ou j'étais infirmière libérale. Je n'ai pas oublié notre premier contact: il était au lit perclus de douleurs, mais lisant "le corps a ses raison " de Thérèse Bertherat, ce qui m'a permis de lui dire que s'il avait d'aussi bonnes lectures, il était sauvé! Je m'en souviens car aussitôt émises, j'ai (presque) regretté ces paroles un tant soit peu prétentieuses. C'était il y a une trentaine d'années... mais peut-être va-t-il nous raconter lui-même son histoire...  M.P.

 

Voilà donc le blog qui s’anime puisque l’on commence à entendre les gens parler d’eux- mêmes, et que l’on distingue, dans le lointain,  quelques visages humains. C’est vrai, je trouvais l’endroit assez désincarné et désert jusqu’à présent. Je m’en suis ouvert au « Maître » ( Marie Paule ) qui a acquiescé et m’a encouragé à parler de ce que j’avais pu retirer de son enseignement. On dit «  témoigner », mais ça a un côté foi religieuse que je ne ressens pas dans les séances. Même si, on y évoque la spiritualité qui sous tend nos existences et chacun vient avec ce qu’il est et ce à quoi il croit.

Quand je dis «  le Maître » en parlant de Marie-Paule, c’est  au deuxième degré. La « maîtresse » aurait fait bizarre, même en cette période de rentrée scolaire. Mais surtout, Marie-Paule se défend de jouer les gourous et au cours des séances, elle est tellement discrète, juste une voix douce qui annonce les mouvements . Depuis le temps, on les connaît mais on a toujours besoin de cette voix d’ « Ariane » qui nous tient la main quand nous nous aventurons le long de nos chemins intérieurs mal carrossés. A la fin, nous sommes un peu sonnés. Il faut bien revenir au quotidien et on se réveille, grognon. Nous parlons peu.

N’empêche, les séances sans Marie-Paule, avec une autre par exemple, n’auraient peut-être pas le même impact, la même résonance sur notre moi intime.  Donc Marie- Paule en « maître » de ballet, celui presqu’immobile de nos corps allongés, en flexion –extension-respiration.

            Comme l’a évoqué Marie-Paule, je suis venu à ses séances parce qu’un de mes bras me  faisait souffrir au-delà du raisonnable. Il faut souvent une raison impérieuse pour « s’abandonner » sur un tapis. Je risque de décevoir : je ne pense pas que cette gymnastique d’un genre nouveau m’ait guéri sur le moment. Je dirai aussi que même une pratique régulière ne m’a jamais empêché de contracter sciatiques et lumbagos. Alors à quoi bon ?

            C’est ça le plus drôle, cette pratique mystérieuse ne semble servir à rien. Au début, je demandais des explications sur la raison de tel ou tel exercice et petit à petit je ne m’en suis plus préoccupé. Et c’était  peut- être là, le début du début : faire confiance parce qu’on se sent bien, admettre qu’on ne peut pas tout comprendre et que ça n’a pas d’importance parce qu’on sent sans le sentir vraiment que ça bouge à l’intérieur.

            J’avoue que ce type de raisonnement est la porte ouverte à beaucoup d’élucubrations. Mais c’est ainsi, je fais quelque chose sans savoir pourquoi je le fais et pourtant je suis plutôt rationnel dans ma vie quotidienne. Et pourtant ça dure depuis au moins vingt ans, et pourtant je cours après le temps pour pouvoir boucler les programmes que je me fixe et un après midi par mois, sans bouger sur un tapis, ça devrait être au-dessus de mes forces.

Alors quand même, depuis le temps, j’ai senti des choses. Et sans en être certain , j’ai fait des liens entre ce qui a changé dans mon comportement et les séances parce que les impulsions correspondaient souvent à ces moments de pratique corporelle. Il m’est souvent arrivé de commencer  avec une vision confuse  de mes  problèmes du moment et repartir en ayant l’impression d’avoir, tout au long de l’heure, démêlé une pelote, «  un sac de nœuds ».

D’une manière métaphorique, je dirais aussi que lorsque l’on a chaud, on a envie de se découvrir pour faire cesser le malaise d’être trop couvert. Idem pour nos problèmes, j’ai cette impression, lorsque j’ai identifié ce qui clochait d’ enlever le vêtement en trop. En ce sens, ce peut –être dangereux. J’ai été amener à cesser mes relations avec des gens qui en prenaient trop à leur aise, qui ne me respectaient pas suffisamment.

Pour conclure, je pense que la pratique concoctée par Marie-Paule, à partir de ce qu’elle a appris et de son vécu, ne se suffit pas à elle même mais constitue un formidable catalyseur pour se changer , intégré à d’autres pratiques ou soins comme l’acupuncture, l’ostéopathie, la psychothérapie, l’homéopathie, la recherche spirituelle etc…

Bien sûr, ce n’est que mon avis et mon ressenti. Peut-être d’autres personnes ont-elles vécu des choses radicalement autres. J’espère que mon «  témoignage » les incitera à nous révéler le leur.

Didier. 

Posté par assoc_entretiens à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]